Tel chien, tel maître !

Dans mon passé, les animaux et moi, « ça faisait 2 ! » hormis poissons rouges ou tortues d’eau…

Que ce soit chats…n’en parlons pas, « j’les sentais pas », les chiens « boules de poils sur 4 pattes » du moment qu’ils ne me collaient pas, ça allait….mais les profils qui paraissaient dangereux, je les évitais de très loin.
Les chevaux, certes, ça court moins les rues, mais quand chez des amis, il y avait la possibilité d’en faire un tour, on avait beau me proposer le plus vieux, le plus malade, le plus crevé, soit disant calme, tentant de me « rassurer » que tout se passera bien, ….ils m’ont tous fait des passes style rodéo !

Ca, c’était avant, jusqu’à environ 15 ans en arrière. Maintenant, et plus particulièrement depuis que je travaille à mon compte, quand on me demandait si je faisais des soins sur les animaux, je répondais : « Jamais d’la Vie ! »

Et là, surtout depuis trois-quatre ans, les animaux domestiques, principalement chats et/ou chiens des patients viennent se coller à moi dès mon arrivée, comme s’ils trouvaient une source de bien être en moi.
Suite à une série de soins dans une famille chez qui, leur chien de grande taille, a changé de comportement avant même que ses maîtres me proposent d’intervenir sur lui.

A partir de là, cette famille m’a tellement titillé, demandé quand me mettrais je à soigner les animaux….que je me suis mise à m’intéresser un peu plus à « l’intérieur » de leurs corps…Savoir comment leurs organes sont positionnés, quelles différences y aurait-il par rapport aux nôtres, leurs points d’énergie et toute autre information utile pour le bon déroulement d’un soin, comme celui que je pratique sur les hommes, femmes, de tout petit à très âgés.
Récemment, durant une balade avec une amie qui a un chien, en croisant un autre chien, nous nous sommes rendues compte et étonnées de la réaction de ce dernier que nous ne connaissions pas. Il se mit à me coller aux pieds, limite s’agripper par moments à une de mes jambes, tout en douceur,…comme s’il trouvait un confort qu’il n’avait pas ailleurs, auprès de son maître….
Rentrant de cette balade, le chien de cette amie s’est rapproché de moi comme s’il était en train de réclamer son temps de communication ou son soin.

Justement, d’après sa maîtresse, il en avait besoin par rapport à tels ou tels maux. Je lui ai donc fait un soin, de a à z, de la même manière que les séances sur les hommes, femmes. Il paraissait heureux d’avoir sa dose de bien être. Depuis, nous nous sommes rendues compte (sa maîtresse et moi-même) des changements bénéfiques sur lui. Le lendemain, j’ai reçu des nouvelles agréables : « Super, Doudou va mieux ! »
Ainsi, maintenant que j’ai des preuves de soigner aussi bien les animaux que les humains, je soigne ces « boules de poils sur 4 pattes » !
Si ça vous dit de me confier votre chien, chat, cheval,….quand vous voulez ! Car c’est bien connu, libérer un animal, peut aider les membres de la famille (humaine) à aller mieux….car souvent, ils sont les miroirs de leur entourage.

Belle continuation en attendant !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s